93e VAGUE
93e VAGUE

press to zoom
10 - L EXPRESSION
10 - L EXPRESSION

press to zoom

press to zoom
93e VAGUE
93e VAGUE

press to zoom
1/7

THÉRAPIE

LE VISAGE DES OUBLIÉ.E.S

GULLY
press to zoom
L'ARENE
press to zoom
EQUITATION URBAINE
press to zoom
RECHARGE
press to zoom
LES TOURS DU MONDE
press to zoom
93EME VAGUE
press to zoom
FAIRE DE LA MAIS
press to zoom
A LA RECHERCHE DU BONHEUR
press to zoom
FAMILLE
press to zoom
ZONE INTERDITE
press to zoom
LE CHOIX
press to zoom
PAS DE JUSTICE
press to zoom
UN CROC
press to zoom
RAGE DE VAINCRE
press to zoom
RODEO URBAIN
press to zoom
TERRE INCONNU
press to zoom
FIERTE 93
press to zoom
ESCALIER DE FEU
press to zoom
NAWEL
press to zoom
GARDIEN DE LA PAIX
press to zoom
1/2
L ENVIE D AIMER
press to zoom
L'ACCEUIL
press to zoom
OUSSEYNOU
press to zoom
NILS
press to zoom
CONVOIS SPECIAL
press to zoom
LECOLE DE RUE
press to zoom
LA MISS
press to zoom
KADY
press to zoom
MARIN
press to zoom
OUSSMANE
press to zoom
1/1
3.1
press to zoom
SYSTEME B
press to zoom
FEMME SOLIDE ZER
press to zoom
1.2
press to zoom
LA VIE EN ROSE
press to zoom
COMME RIO
press to zoom
..
press to zoom
L'AULNAYSIEN ANONYME
press to zoom
L OR FRANCAIS
press to zoom
REGARD DE FEU
press to zoom
EMPORTER SUR PLACE
press to zoom
SUR PLACE
press to zoom
..
press to zoom
L EVASION
press to zoom
A JAMAIS
press to zoom
JARDIN URBAN
press to zoom
FRERE DU TER
press to zoom
SYSTEME D
press to zoom
VIRE NOCTURNE
press to zoom
SHOOTER D'ELITE
press to zoom
1/1
FRERE DU BITUME
press to zoom
DANS LES VEINES
press to zoom
...
press to zoom
PONT BLANC TEAM
press to zoom
Photo17_17
press to zoom
RISE
press to zoom
0
press to zoom
SADIO
press to zoom
Bastien
press to zoom
...
press to zoom
1/1

Dans son deuxieme chapitre nommé Thérapie, Monsieur Bonheur, reconnecté à « son chez lui », réoriente son objectif vers la population et des scènes de vie. MB, toujours dans le 9.3, il va vers la population  et flash les visages des « oublié.e.s » . Il y passe tous ses week-ends armé de ses compacts analogiques. Il fige le quotidien des résidents et les événements sur sa route. Fier, il retrouve ses codes de vie, les règles de la street, son lieu d’éducation. Sa Thérapie passe par la capture d’après-midis ensoleillés avec «les petits» et les cross, la joie, le partage et le bonheur en cité. Mais aussi des clichés dénoncant la haine, la pauvreté et l’abandon. Dans ce deuxième volet, MB approfondit son travail de recherche sociale et de mémoire. D’après lui, la banlieue se doit d’être montrée et/ou expliquée sous un autre visage que celui caricaturé par la télévision, l’internet, les journaux.

 

« j’ai toujours su que la banlieue n’était pas considérée à sa juste valeur ».